Les souffrances, physique et psychologique

1993548693Il y a tellement de souffrance muette en ce monde. Quelquefois c’est la colère en vous qui vous torture depuis des années. Comment peut-on s’en débarrasser? Voilà bien une question à 1,000,000$. Elle vous tenaille parfois jour et nuit. Comment s’en  débarrasser?

C’est souvent la blessure non refermée mais aussi la rage et la colère envers la « source » de cette blessure.

 

Tai chi et qi gong débutant: mardi soir 20h, avancé 18h30 pour 2016

Il y a les médicaments, les drogues, l’alcool, les religions, la musique, les psys…tous offrent diverses solution. Que faire avec cette rage? La méditation ou le yoga et la plupart des tai chi la calme, l’endort. Mais on aimerait la voir partir à jamais.

Et si elle était essentielle et que mise en mouvement ou canalisée par le souffle elle trouverait sa place. Nous avons en nous l’être d’amour et le guerrier protecteur. Qu’il soit tigre ou…maman ourse.

Connaissez-vous Hildegarde Von Bingen? Son nom signifie « Guerrière protectrice ». Née dans un corps fragile et sujette à tous les maux elle consacre sa vie à apprendre les plantes médicinales, à composer de la musique, entre-autres les musiques entendues lors de ses visions divines. Ses visions seraient attribuées à des migraines sévères. Elle a étudié et écrit sur les modes de vie. Ses conseils peuvent encore s’appliquer aujourd’hui.

Sa vie fut un combat contre la souffrance, la sienne et celle de ses proches. Peut-être est-il temps d’assumer notre côté guerrier  « pacifique ».

Un tai chi qui inclut son côté martial, même de façon superficielle, permet de canaliser ce côté de vous qui existe, que vous le vouliez ou non.  Fini d’être victime de ceci et de cela. Le tai chi et ses application donnent de l’assurance plutôt que de la sécurité (sécuriser nourrit l’insécurité). Le qi gong balance les énergies pour que le feu intérieur soit sous contrôle et que la terre ne tremble plus, que l’on ne se noie plus dans sa tristesse et qu’on maîtrise ses frayeurs.

Publicités

Une réponse à “Les souffrances, physique et psychologique

  1. Pingback: Pianistes en burnout | Jean B.Genest, piano et improvisation

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s